Jenfi Home-Studio

 

Optimisation MIDI

Vous avez joué et enregistré !

Votre séquenceur va-t-il vous le rejouer ?

Si vous utilisez un instrument compatible GM™ (General MIDI) ou GS™ (General Standard) ou XG™ (eXtended Generator) et que vous utilisez les banques de sons standards, vous êtes tranquille. L'organisation des séquenceurs d'aujourd'hui (03/2001) prend en charge la charte des instruments General MIDI. Le nom des instruments sont même intégrés dans le logiciel afin de vous faciliter la recherche d'un programme ! La version GM2 prend en charge des critères d'expression comme: la variation du filtre DCF, la modification de la vitesse de modulation par le LFO, la modification de l'enveloppe, la profondeur de la Reverb, etc. Un instrument compatible General MIDI porte ce logo:

logo GM

Mais si vous avez, comme moi, des vieux instruments qui ne connaissent pas la standardisation des sons dans les banques du même nom, ou un instrument récent qui de par son destin (et son prix !) professionnel utilise la norme MIDI en dehors du standard "General MIDI"; il faut alors avoir recours au message System Exclusive si particulier, et si rebutant.

Remarques:
Vous pouvez tout de même utiliser les "Program Change" avec votre séquenceur pour assigner le bon son (programme, timbre, single, voice) à la bonne piste et au bon canal midi. Simple et facile, cette opération s'effectue en quelques clics de souris dans une boîte de dialogue du séquenceur. Si vous travaillez (composez) tout seul en "Stand-alone", pas de problème. Si vous voulez confier la composition ou l'arrangement de certaines parties à un autre musicien, ça va lui poser tout un tas de problèmes et des complications de reconfiguration par rapport à son "set". Je vous déconseille fortement cette pratique: vos "songs", "sessions", "arrangements" ou "midifiles" ne fonctionneront que pour vous, et vous seul. Vous serez compatible qu'avec vous-même. A moins que vous donniez vos compos ainsi faites à un acharné comme moi qui passera un temps fou pour enlever tous les "Program Change" inscrits dans toutes les parts, les régions, les patterns, les pistes... Pendant ce temps là je ne fais ni musique, ni arrangement, ni composition…

Les SysEx

Oui ! le p'tit nom de ce message bien singulier est "SysEx": abréviation de "System Exclusive". Les SysEx permettent de vider ou remplir une partie de la mémoire de l'instrument (synthétiseur ou expandeur) par, respectivement la prise MIDI OUT ou IN. J'applique aussi cette recette sur les multi-effets. Cette méthode est souvent appelée BULK ou DUMP pour extraire les données, et LOAD pour les charger. Avant de voir comment rédiger ce message, apprenons à utiliser nos instruments qui savent mieux que nous générer le message Exclusif (exclusif pour une marque et un modèle).

Avantages:
PRIMO: je fais un "TOTAL RECALL" lorsque le séquenceur lit la piste où ont été enregistré les SysEx. Je reprogramme tous mes instruments (synthés, expandeurs, multi-effets, etc.) d'un seul coup. Ça n'a rien à voir avec le film de SF du même nom !
SECONDO: si je passe ma séquence (song, midifile, etc.) à quelqu'un qui a les même synthés que moi, il entendra le sons des instruments pour lesquels j'ai composé. Sinon, avec la feuille de pistes, il peut à son tour enregistrer les SysEx correspondant à ses synthés: piste 1: fretless, piste 2: synth pad, piste 3: batterie (canal 10), piste 4: cornemuse, etc. Pas d'édition de parts ou de pistes avant de pouvoir écouter puis travailler. Le tour est joué !


SysEx faciles

Je prends l'exemple de l'expandeur Roland D-110. Dans le manuel utilisateur, on peut lire page 83, chapitre Transfert de données: "Une pression sur la touche [Enter] dans le mode d'édition permet d'envoyer les valeurs des divers paramètres séparément via les messages Exclusive." C'est génial ! Il n'y a plus qu'à enregistrer ce message dans notre séquenceur favori ! Au préalable, vérifier dans les options ou préférences du logiciel si ce type de message n'est pas filtré en enregistrement et/ou en lecture, c'est-à-dire qu'il n'est pas enregistré et/ou qu'il n'est pas "joué". Donc, passer le D-110 en mode EDITION de Timbre ou de Performance en appuyant sur la touche [Edit]. Mettre le séquenceur en enregistrement avant d'appuyer sur la touche [Enter]. Appuyez, c'est enregistré ! Un message exclusif de performance du D-110 est très court: à peu près un quart de mesure pour un tempo à 120 BPM et une signature 4/4.

Cette façon de faire est simple et rapide. Il faut juste lire le manuel (cette dernière phrase a fait grincer des dents. Si si, j'ai bien entendu !!!)


Mes autres expandeurs Roland ont la même possibilité. Sur le U-110, il faut appuyer sur la touche [Edit], naviguer avec les flèches [<] et [>] pour faire clignoter le choix UTIL.

Select MODE
SETUP|PATCH|UTIL

Appuyer alors sur [ENTER]. Toujours avec les flèches [<] et [>], faire clignoter le choix BULK.

UTILITY
BULK|LCD|ROM PLY

Appuyer alors sur [ENTER], et confirmer l'opération en appuyant encore sur [ENTER] ou la rejeter en appuyant sur [EDIT] (Exit).

UTILITY:BULK
DUMP TEMP PATCH?

Par défaut est proposé le patch temporaire, celui que vous venez de programmer avec soins. Sinon, avec la flèche [<] vous "bulkerez" la configuration système, et la flèche [>] vous "dumperez" les patchs 1 à 64 (patch au pluriel s'écrit patches !). Un message exclusif de performance du U-110 est très court: moins d'un quart de mesure pour un tempo à 120 BPM et une signature 4/4.


Allez ! dans la foulée je vous donne le cheminement pour la R-8M Roland. Il faut appuyer sur la touche [Edit], naviguer avec les flèches [<] et [>] pour faire clignoter le choix UTIL.

EDIT      |SETUP
PATCH|FEEL|UTIL

Appuyer alors sur [ENTER]. Toujours avec les flèches [<] et [>], faire clignoter le choix BULK.

UTIL    |ROMPLAY
LCD|BULK|RAMCARD

Appuyer alors sur [ENTER]. Toujours avec les flèches [<] et [>], faire clignoter le choix PATCH.

UTIL/BULK |ALL
PATCH|FEEL|SETUP

Appuyer alors sur [ENTER], et confirmer l'opération en appuyant sur [ENTER] ou la rejeter en appuyant sur [EDIT] (Exit).

UTIL/BULK/PATCH
Dump TMP?

Par défaut est proposé le patch temporaire, celui que vous venez de programmer avec tant d'attention. Sinon, avec la flèche [<] vous "bulkerez" la configuration système, et la flèche [>] vous "dumperez" les patches 1 à 32. Un message exclusif de performance de la R-8M est très court: moins d'un quart de mesure pour un tempo à 120 BPM et une signature 4/4.

La R-8M a la particularité d'être programmable à un autre niveau: celui des subtilités de jeux qui se configurent dans le registre qui est appelé FEEL.

Exercices:
  1. Comment faire un "bulk" du patch de feel de la R-8M ? si vous avez bien suivi les explications qui précèdent et observé les représentations de l'écran LCD de l'instrument, vous ne devriez pas avoir trop de mal à trouver.
  2. Le Roland S-330 est un échantillonneur. Est-ce que la méthode Roland diffère, et quelle est-elle ?
Vous pouvez m'envoyer vos réponses par courriel en cliquant ici ou sur le bouton en forme de bonbon à la menthe marqué "Email" en bas de cette page.


SysEx difficiles

Et puis, avec d'autres instruments, on a beau retourner le manuel dans tous les sens, impossible de trouver la combinaison de touches qui va nous faire sortir le SysEx de la machine ! Alors là, c'est une autre histoire: il faut chercher dans le chapitre des "System Exclusive" du manuel utilisateur. Les explications sont plus ou moins claires. Mais généralement, c'est assez obscur ! Nous devons trouver la structure d'un message, en mode "One-way" de préférence, qui va nous permettre de sortir les paramètres de la performance sous forme de message exclusif.

Cette fois ci, je prends le TX81Z Yamaha. On ne peut, à l'aide des touches du panneau de commande, envoyer la configuration d'un "single" (communément appelé "voice") ou d'une "performance" sous forme de SysEx sur la prise midi OUT. Le chapitre intitulé "SYSTEM EXCLUSIVE DATA FORMAT" commence à la page 67. Ici, nous apprenons que les paramètres de voie éditée (Voice Parameters) sont regroupés sous la dénomination VCED. Les paramètres de performance éditée (Performance Parameters) sont regroupés sous la dénomination PCED. Je passe sur les détails et en viens directement à ce qui nous préoccupe: la requête pour faire un "dump" de la mémoire d'édition d'une Performance. Celle-ci est page 70, elle est exprimé en alphanumérique. La formule "magique" est à la ligne PCED (vous vous rappelez) a la tête suivante:

Message de demande de vidage:

F0.43.2n.7E."LM__8976PE".F7

Déconcertant ! Bon, je le traduis en hexadécimal, et en anglais pour ceux qui ont le manuel dans la langue de Shakespeare:

Request performance edit buffer PCED:

F0,43,20,7E,4C,4D,20,20,38,39,37,36,50,45,F7

Wouaou ! Et oui, comme vous dites. Je commente simplement quelques caractéristiques de ce message que vous retrouverez dans les autres. Tout d'abord, il y a un en-tête qui annonce au récepteur MIDI qu'il s'agit d'un message exclusif (exclusif pour une marque et un modèle, je le répète): F0. Ensuite vient l'identification du constructeur: 43 Yamaha, 42 Korg, 41 Roland, etc. Après il y a le message qui se termine toujours par F7. Cette fin de message est parfois appelée EOX: "End Of eXclusive".

cubase losange Maintenant que je connais le message, je vais l'écrire sur une piste et une part particulière de mon logiciel séquenceur. Je montre comment je procède dans Cubase VST 4. Je nomme ma piste, "SysEx request" par exemple, afin de bien la distinguer des autres pistes.

  1. Je sélectionne la piste en question
  2. Je positionne les locators sur un espace vide
  3. Je crée une part vide par le menu Structure / Create Part, ou en appuyant sur les touches
  4. Je renomme cette part "TX81Zrequest" par exemple, sinon elle prend par défaut le nom de la piste.
  5. J'édite la part fraîchement créée par le menu Edit / List, ou en appuyant sur les touches
  6. Dans la barre de fonction, je change le type d'événement "Note" en cliquant dessus. Un Popup menu s'ouvre laissant découvrir la liste des événements. Je sélectionne le type "SysEx Data".
  7. Je prends l'outil "crayon" ou "brosse" et je clique dans la grille. L'événement est créé à la valeur de Snap la plus proche. S'inscrit un "Event Type":"SysExNo Manu"
  8. Dans la colonne "Comment" se trouve affiché le début du message. Je double-clique dessus pour l'éditer. Une fenêtre de saisie intitulée "Edit Sysex" s'ouvre. L'en-tête de message "F0" est implicite, je ne la saisis pas.
  9. Je termine la saisie en cliquant sur le bouton "OK". Le nom du constructeur auquel est destiné le message est maintenant inscrit dans la colonne "Event Type".
NOTA: Les message "System Exclusive" ne sont pas joués dans le "List Edit". Vous devez revenir à la fenêtre d'arrangement pour les envoyer sur vos instruments.

Wouaou (bis) ! Vous voyez, avec un peu de persévérance, on y arrive ! Maintenant, je fais lire cette piste à Cubase et le TX81Z lui répond en envoyant le BULK de la performance en cours d'utilisation. YapuKa enregistrer (sur une piste différente, bien sur !).

Saisie des SysEx
La fenêtre de saisie "Edit Sysex" dans Cubase VST 4

Lorsque le "BULK" est enregistré, je "MUTE" la piste ou la part "SysEx Request" avant de mettre le séquenceur en lecture afin que ne soit lu que la piste contenant la part permettant de configurer l'instrument.


Remarque importante:
Avec le TX81Z, vous devez autoriser le mode d'écriture en mémoire lorsque vous avez besoin d'enregistrer la création/modification d'un "single" ou d'une "performance". En effet, le TX81Z se met automatiquement en mode mémoire protégée à la mise sous tension. Pour désactiver cette protection, faites ce qui suit:

Sur le panneau de commande du TX81Z, il faut appuyer sur la touche [UTILITY].

P.UTILITY singl
Init Perfrm?

Appuyer sur la flèche [>].

P.UTILITY
Mem Protect:on

Appuyer alors sur [DEC] (no) pour désactiver la protection mémoire.

P.UTILITY:
Mem Protect:off

Sur d'autres instruments la méthode de protection/déprotection pourra être différente. Je vous recommande d'y prêter attention.

eyeglasses

Conservez cette piste "SysExTX81Z" et cette part bien précieusement. Elle vous servira de nombreuses fois. Toutes mes pistes "Request" de mes instruments, je les ai défini par défaut dans "Autoload". Comme ça, lorsque je fais "File / New song" mes pistes "SysEx Request" avec leurs parts réapparaissent.

Exercices:
  1. Trouvez dans le manuel KORG du M1 (ou M1R) le "Dump Request" de la performance en cours de jeu.
  2. Trouvez dans le manuel KORG du M1 (ou M1R) comment basculer en mode "combinaison". Avez-vous constaté comme moi que lorqu'on allume le M1, il est par défaut en mode "Program" ?
  3. Peut-on appliquer cette méthode avec les expandeurs Roland D-110, R-8M et U-110 ?
Vous pouvez m'envoyer vos réponses par courriel en cliquant sur Jenfi Home en bas de cette page.


Finalement, il ne faut pas chercher MIDI à 14 heures !

DIN5


Présenté par Jenfi Home.
Copyright © 2001-2022 Jean-Philippe Mamosa.
Toutes les photographies, sons, programmes, marques déposées et les logos sont propriétés de leurs détenteurs respectifs.
Page modifiée il y a plus de 9 ans, un mercredi à 22h02mn.