Jenfi Home-Studio

 

YAMAHA 03D

Digital Mixing Console

YAMAHA 03D

En ce printemps 2011 j'ai franchi le pas : je suis passé au mixage numérique sur une Yamaha 03D. Ma console analogique Roland M-24E a fait son temps. Mes critères de sélection d'une table numérique étaient un nombre d'entrées identiques à ce que j'avais et aussi d'avoir au moins quatre départs auxiliaires pour éviter de patcher sans arrêt mes multi-effets. Connaissant la notoriété de Yamaha dans le domaine des consoles numériques, mon choix s'est porté sur des tables d'occasion de cette marque. Le choix s'est restreint entre la 01V ou la 03D, avec de préférence une carte ADAT d'installée dans l'emplacement YGDAI (Yamaha General Digital Audio Interface). Bien qu'une remise en cause des réflexes liés à l'analogique : « Un bouton c'est une fonction » m'ait quelque peu perturbé, mes débuts en mixage numérique m'ont prouvé que le monde digital offre bien plus de possibilités.

Présentation et potentiel

Basée sur la 02R Digital Recording Console qui a connu un grand succès, la console 03D de Yamaha a été conçue en vue d'une utilisation en production et post-production musicale. Elle dispose de base de 16 voies — appelées “canal” ou “channel” par Yamaha dans le manuel de la 03D —, sans compter l'entrée stéréo. Huit voies supplémentaires sont possibles via une carte d'extension. En tout, la 03D dispose donc de 26 entrées (y compris 8 entrées numériques), une sortie stéréo (analogique et numérique), 4 sorties de bus, 4 envois auxiliaires, 2 envois aux effets internes et 8 sorties numériques assignables via une seul port (slot) YGDAI. Chaque canal d'entrée comprend une égalisation paramétrique à quatre bandes et un processeur de dynamique (compresseur). Les canaux d'entrée 1 à 8 comportent des prises XLR avec une alimentation fantôme commutable individuellement en plus des prises jack symétriques. Les entrées 1 et 2 sont dotées d'une prise jack d'insertion (analogique). Les canaux d'entrée 17 à 24 n'ont pas d'entrée analogique, pas de bouton PAD, pas de réglage de gain et pas de sortie directe. L'accès à ces canaux se fait exclusivement via les entrées numériques de la carte YGDAI. Les entrées et sorties numériques YGDAI peuvent faire office de sorties de bus, d'envois auxiliaires, de sorties directes pour canaux d'entrée ou de sorties stéréo. Bien que la 03D soit une console de mixage à quatre bus, l'assignation des quatre bus et des quatre envois auxiliaires ou des sorties directes de canal aux huit sorties du port YGDAI permet un enregistrement simultané sur huit pistes numériques. Pour ma part, j'ai une carte CD8-AT d'installée qui m'ajoute 8 entrées et 8 sorties au format ADAT à la 03D. Les caractéristiques techniques de la 03D sont depuis longtemps dépassées mais ne sont pas qualitativement désuètes. Voyez un peu : les convertisseurs analogique-numérique de la 03D sont en 20 bits avec suréchantillonnage 64 fois permettant une plage de dynamique typique de 105 dB. La 03D peut utiliser deux fréquences d'échantillonnage : 44,1 kHz et 48 kHz. Elle peut se synchroniser sur une source externe allant de 32 kHz à 48 kHz. Le signal numérique est traité par des DSP internes qui opèrent en 32 bits. L'égalisation numérique est en 44 bits. La sortie stéréo et la sortie Monitor (écoute) sont pourvues de convertisseurs numérique-analogique 20 bits avec suréchantillonnage 8 fois tandis que les envois auxiliaires et les sorties de bus ont des convertisseurs N/A 18 bits avec un suréchantillonnage 8 fois. En utilisant une carte YGDAI, 8 sorties numériques avec conversion en 24 bits peuvent être utilisées. Nous avons là des caractéristiques similaires à la 01V, certes avec moitié moins d'emplacements mémoire mais avec en plus une entrées stéréo, quatre sorties de bus, la norme numérique AES/EBU et l'automation du mixage (Automix). La console ProMix 01 née en 1994 est de loin dépassée. Le manuel de la console 03D en français est clair, et il est épais : 300 pages. Il catalogue les fonctions sans exemples de mise en pratique ou d'astuces, comme le propose certains constructeurs.

Faders motorisés

La 03D est dotée de potentiomètres rectilignes motorisés de 60 mm qui se déplacent automatiquement lorsque je rappelle une mémoire de scène ou lorsque je me sers de la fonction Automix : j'ai alors sous les yeux la position des faders, et donc le niveau appliqué sur chaque canal. Les curseurs peuvent être regroupés dans l'un des quatre groupes de curseurs afin d'en contrôler plusieurs en même temps. Les curseurs de deux canaux constituant une paire stéréo se déplacent ensemble. Les curseurs ST OUT et ST IN contrôlent toujours les niveaux des canaux de sortie et d'entrée stéréo. Le curseur EFFECT RETURN détermine le niveau des retours des deux processeurs d'effet de la 03D. Par contre, le fonctionnement des curseurs 1 à 16 dépend de la couche de mixage choisie (Layer). Lorsque la couche 1 à 16 est sélectionnée, les curseurs contrôlent les canaux d'entrée 1 à 16. Si je choisi la visualisation "17—24/MASTER" (touche [FADER MODE]), les huit premiers faders contrôlent les canaux d'entrée 17 à 24, les huit suivants les 4 envois auxiliaires et les 4 sorties de bus. Outre les réglages de niveau des différents canaux, les curseurs servent également de commandes de niveau pour les envois auxiliaires et les envois aux effets. Le curseur d'un canal d'entrée voire du canal d'entrée stéréo permet d'en régler le volume. Il ne faut cependant pas oublier que les curseurs peuvent également avoir d'autres fonctions. Tout dépend du mode Fader choisi ainsi que du niveau de mixage (Mixing Layer) sélectionné. C'est ce point qui est délicat et nécessite une grande attention… Les boutons [SEL], [ON] ainsi que les curseurs de la 03D ont plusieurs fonctions qui dépendent du niveau de mixage choisi (Mixing Layer). La fonction des curseurs dépend en outre du mode Fader choisi. Les boutons [SEL] et [ON] ainsi que les curseurs des bus ST IN, EFFECT RETURN et ST OUT ne sont pas touchés par les réglages Mixing Layer.

L'afficheur : point névralgique

Le grand écran graphique de 320 x 240 points m'informe sur tous les réglages de mixage et les fonctions sélectionnées (la 01V a un LCD plus petit de 320 x 80 points). La molette (PARAMETER), les touches de direction [CURSOR] et la touche [ENTER] permettent de naviguer sur les différents paramètres affichés à l'écran et de changer les valeurs. Les valeurs de paramètres n'y sont pas seulement affichées sous forme de chiffres mais aussi sous forme graphique (via des icônes de curseur ou de commandes ainsi qu'à l'aide de courbes). Des VU-mètres affichent le niveau des signaux. L'écran est divisé en plusieurs zones. L'information importante est située en haut à gauche. Il s'agit de la fonction en cours d'édition avec en dessous le numéro du canal affecté. Il peut s'agir des canaux 1 à 24, auxiliaires 1 à 4, bus 1 à 4, Effet 1 ou 2, sortie ST OUT. Lorsque deux canaux ont été réunis pour former une paire stéréo, les numéros des deux canaux sont reliés par un trait (p.ex. "1–2" ou "17–18"). La partie principale de l'affichage est réservée à la fonction. Cette zone affiche les traitements et paramètres de la page choisie. Les valeurs de paramètres sont données tant sous forme chiffrée que graphique : je vois donc les positions des commandes Pan et des curseurs. Les titres des pages d'écran disponibles apparaissent dans un petit onglet dans le haut de chaque page. L'onglet de la page sélectionnée a un bord plus foncé. Pour passer de l'onglet courant à l'onglet suivant il suffit d'appuyer une nouvelle fois sur la même touche de fonction de la zone "SETUP", "CHANNEL CONTROL" ou "FADER MODE". En bas de l'écran s'affiche le statut des curseurs. Cette zone montre le mode Fader et la sélection Mixing Layer. La ligne supérieure indique le canal contrôlé par le curseur (p.ex. le canal 1) tandis que la ligne inférieure indique le type de signal que le curseur contrôle pour ce canal (p.ex. AUX 1 SEND). Une autre information apparait sur la ligne du haut. Il s'agit du numéro et du nom de la mémoire de scène (SCENE MEMORY) ainsi que l'affectation de fonctions personnalisées aux quatre touches Utilisateur (USER DEFINE). La page "CH View" — activée par la touche [VIEW] — affiche une vue générale des réglages et valeurs de paramètres pour le canal sélectionné (un canal d'entrée, le canal d'entrée stéréo, un retour d'effet, un envoi AUX ou la sortie stéréo). Cette page permet d'ailleurs de modifier ces réglages. Il faut appuyer sur la touche [SEL] du canal que l'on veut visualiser à l'écran. Avec la fonction Automix, les boutons [SEL] permettent de sélectionner les canaux dont les données doivent être enregistrées. L'égalisation de la 03D est entièrement paramétrique et est pourvue de quatre bandes. Elle a un gain, une fréquence, une largeur de bande (Q) variables et peut être coupée et activée avec le paramètre ON/OFF. Tous les canaux d'entrée, le canal d'entrée stéréo, le canal de sortie stéréo, les sorties de bus, les envois AUX ainsi que les retours des processeurs d'effets internes sont pourvus d'une égalisation. Les bandes LOW et HIGH ont une égalisation en plateau tandis que les bandes LO-MID et HI-MID ont une égalisation en crête. On peut faire une comparaison A/B de l'égalisation via l'icône "EQ ON" que l'on bascule alternativement de ON en OFF pour activer ou couper l'égalisation. Je peux sauvegarder les réglages EQ sous forme de programme dans la bibliothèque EQ.

Effets et processeurs de dynamiques internes

La 03D est pourvu de deux processeurs d'effet internes (Effet 1 et Effet 2) qui utilisent les algorithmes du ProR3 et REV500. Sont intégrés 34 effets (Reverb, Chorus, Delay, Flanger, Amp Simulator entre autres). Les processeurs d'effets sont alimentés par les bus Effect 1 et Effect 2. Leur signal de sortie est renvoyé au bus stéréo via EFF RTN1 et EFF RTN2. Ces deux processeurs d'effets peuvent traiter les signaux des canaux d'entrée ainsi que du canal d'entrée stéréo. Je peux sauvegarder mes réglages d'effet sous forme de programmes dans la bibliothèque d'effets. Cette bibliothèque contient 64 programmes usine et 32 mémoires User. De plus, les réglages d'effets utilisés sont chaque fois conservés dans les mémoires de scène.
Tous les canaux d'entrée, le canal d'entrée stéréo, la sortie stéréo, les bus, les envois auxiliaire ainsi que les retours d'effet sont pourvus d'un processeur de dynamique. Les processeurs de dynamique peuvent servir de compresseur, Noise Gate, Ducking, Expander, Hard Compander ou Soft Compander. Le processeur de dynamique est activé par le signal qu'il traite (pré ou post EQ) ou par le signal d'un autre canal. J'ai le choix entre le signal du canal 1 à 24 ou celui du canal d'entrée stéréo gauche ou droit. Il est également possible de sauvegarder les réglages de dynamique dans la bibliothèque de dynamique. Elle propose 40 programmes usine et 40 mémoires utilisateur. A l'instar des réglages d'effets et de canaux, les réglages de dynamique sont aussi conservés dans les mémoires de scène (voir page 166) ainsi que dans la bibliothèque de canal (page 106). Il n'est donc pas indispensable de les sauvegarder dans une mémoire de dynamique.

Routage à tous les étages

Les signaux des canaux d'entrée, du canal d'entrée stéréo et des retours d'effets peuvent être acheminés vers les bus 1 à 4 et au bus stéréo. En ce qui concerne le canal d'entrée stéréo et les retours d'effet (Effect Return), je peux régler le panoramique et la balance. Le réglage de panoramique permet de régler la “largeur stéréo” de l'image sonore. Les réglages de panoramique, de balance et d'acheminement (routing) se font aux pages "Pan/Route" qu'on sélectionne avec le bouton [PAN/ROUTING] de la zone "CHANNEL CONTROL". Outre le réglage habituel de panoramique, la 03D propose trois modes Surround (ambiophoniques): 2+2, 3+1 et 3+2+1. Lorsque j'utilise simultanément la sortie stéréo et les bus de sortie, les commandes "Surround Pan" me permettent de placer les signaux dans un espace à deux dimensions et de donner au son un mouvement circulaire, elliptique, en forme de demi-cercle ou en ligne droite.
La 03D propose deux entrées numériques : AES/EBU et S/PDIF. Cependant, je ne peux en utiliser qu'une à la fois. Les canaux reçu via l'une de ces bornes peuvent être envoyés au canal d'entrée stéréo ou directement au bus stéréo. Les réglages se font en appuyant sur la touche [DIO] pour afficher la page "D.in Setup". L'icône "SELECT" permet de choisir entre l'entrée numérique AES/EBU ou COAXIAL. Je ne peux en utiliser qu'une à la fois. L'icône "FLIP" définit la source qui arrive sur l'entrée et le bus stéréo. En mode "normal" c'est l'entrée analogique stéréo qui est dirigée vers l'entrée "ST IN", et l'entrée numérique est envoyée sur le bus stéréo "STEREO CASCADE". En mode “croisé”, c'est l'entrée numérique qui est assignée vers l'entrée "ST IN", et l'entrée analogique "ST IN ANALOG" part vers le bus stéréo. Quant à la page "D.out Setup", elle permet de définir quel signal est dirigé vers les huit sorties YGDAI : BUS 1 à 4, AUX 1 à 4, CH 1 à 16 (Direct Out), ST L ou ST R (ST OUT). Ils sont pris aux sorties réelles, juste avant la conversion N/A. Ils sont donc touchés par le réglage des curseurs stéréo, de bus et AUX Send Master et peuvent, en plus, être traités par le processeur de dynamique et l'égaliseur.

Mémorisation des réglages : tout azimut

Les réglages de canal peuvent être conservés sous forme de programme dans la bibliothèque de canal (Channel Library). A la sortie d'usine, la bibliothèque de canal contient déjà deux programmes (00 et 01) et dispose de 49 mémoires utilisateur (02 à 50). Celles-ci me permet d'y sauvegarder des réglages de canal fréquemment utilisés. Je peux attribuer un nom à ces programmes afin de les identifier facilement. De plus, il est possible de copier les réglages d'un canal dans un autre canal en passant par la bibliothèque. Je peux sauvegarder les réglages EQ sous forme de programme dans la bibliothèque EQ. Celle-ci contient 40 programmes usine (1 à 40) et 40 programmes utilisateur (41 à 80). Je ne suis pas obligé de rappeler un programme EQ en bibliothèque pour chaque projet car les réglages EQ peuvent également être conservées dans une mémoire de scène et dans la bibliothèque de canaux. Je peux sauvegarder mes réglages de dynamique dans la bibliothèque de dynamique : elle propose 40 programmes usine (1 à 40) et 40 programmes utilisateur (41 à 80). Les mémoires utilisateur stocke les réglages que j'utilise souvent. En plus, elles me permettent de copier des réglages de dynamique d'un canal dans un autre. Ainsi, je peux, par exemple, sauvegarder les réglages de dynamique du canal d'entrée stéréo et les charger ultérieurement pour un envoi auxiliaire, par exemple. Les programmes usine sont conçus pour des applications bien précises et constituent un bon point de départ pour mes propres réglages. Je peux sauvegarder les réglages d'effets sous forme de programmes dans la bibliothèque d'effets. Celle-ci offre 64 programmes usine (1 à 64) et 32 mémoires utilisateur (65 à 96). Ces mémoires me permettent de conserver mes propres réglages d'effet afin de les réutiliser plus tard et ailleurs. La bibliothèque d'effets me permet en outre de copier des réglages de l'effet 1 à l'effet 2. Les programmes usine sont conçus pour une application bien précise et constituent ainsi un bon point de départ pour mes propres réglages.

Mémoire de scène : le "Recall" au bout des doigts

Les mémoires de scène permettent de sauvegarder des scènes de mixage. Une “scène de mixage” comprend tous les paramètres de mixage de la 03D (à savoir, les réglages d'égalisation, de curseurs, etc.). La 03D offre 50 scènes de mixage auxquelles je peux attribuer un nom. Il y a trois manières de sauvegarder les paramètres de mixage dans une mémoire de scène ou de les charger. Le contenu des mémoires de scènes peut ensuite être transféré à un appareil MIDI externe (un enregistreur de données MIDI, par exemple) pour y être conservé. Voir Bulk Dump (transfert de blocs de données) à la page 243 pour en savoir plus. Pratiquement tous les réglages de mixage effectués sur la 03D peuvent être conservés dans les mémoires de scènes. Les réglages des commandes analogiques constituent la seule exception.

Automix : le mixage dynamique

La fonction Automix de la 03D donne accès à un mixage dynamique se servant d'un code de synchronisation externe. Ce code de synchronisation peut être de type MTC ou MIDI Clock. La fonction Automix permet d'enregistrer les mouvements des curseurs, les coupures/activations de canaux, les réglages d'égalisation, de panoramique, et de nombreux autres encore. De plus, le programme Automix peut charger des scènes de mixage, des programmes d'égalisation, de canal, d'effet et de dynamique. Je peux donc effectuer des changements tant statiques que dynamiques. Tous les changements enregistrés par un Automix sont appelés événements. Les événements déjà enregistrés peuvent toujours être édités pas à pas. Ainsi, la fonction Trim permet, par exemple, de changer les mouvements des curseurs durant le travail (au vol) ou pas à pas. En outre, la fonction Undo permet d'annuler des modifications qui ne plaisent pas. Les canaux verrouillés (protégés) ne sont pas compris dans l'automatisation. Le début (Start) du programme Automix peut être décalé par rapport au code de synchronisation externe (Offset).

MIDI : intégration dans un système

La 03D comporte le trio MIDI ainsi qu'un connecteur TO HOST. Ce dernier permet de brancher la 03D directement à un ordinateur personnel sans interface MIDI. Il suffit de brancher du matériel MIDI aux bornes MIDI standard de la 03D pour l'utiliser comme interface de contrôle pour tout un système MIDI. Tous les paramètres de mixage peuvent être conservés dans une scène de mixage et contrôlés par des messages SysEx (MIDI System Exclusive). Les messages de changement de programme MIDI peuvent servir à rappeler des scènes de mixage. Je peux assigner jusqu'à 114 paramètres 03D à des messages de commandes de contrôle MIDI afin de piloter la 03D à partir d'un appareil externe. Les données de mémoire de scène, de bibliothèque et d'Automix peuvent être sauvegardées dans d'autres appareils MIDI, tels qu'un archiveur de données MIDI (Data filer), un ordinateur pilote ou une autre 03D. Je peux assigner des commandes MMC (MIDI Machine Control) aux quatre boutons USER DEFINE (programmables par l'utilisateur) pour piloter la machine à distance (Stop, Play, Rew, Fwd, Rec). La fonction de télécommande MIDI (MIDI Remote) permet de piloter d'autres appareils MIDI avec les curseurs, les boutons [ON] et la molette PARAMETER de la 03D. La 03D comprend des pages MIDI Remote pour les appareils suivants: les consoles numériques Yamaha ProMix 01, 02R et 03D; les réverbérations numériques Yamaha ProR3 et REV500; les générateurs de sons compatibles GM et XG; Pro Tools. Il est possible de créer des pages sur mesure pour d'autres appareils MIDI.

Connectique : belle face arrière

La partie supérieure de la face arrière comprend les entrées et sorties analogiques : 1 prise jack pour le casque, 2 prises RCA-Cinch "2TR IN" que l'on peut brancher aux sorties d'un enregistreur maître pour soumettre le mixage à un contrôle après bande, 8 entrées XLR sur préamplis, 16 jack TRS (à détection asymétrique) des entrées analogiques, l'entrée stéréo "ST IN" sur 2 jack TRS (à détection asymétrique), la sortie "MONITOR OUT" sur 2 jack TRS (à détection asymétrique), 4 jack TRS (à détection asymétrique) des sorties de bus, 4 jack TRS (à détection asymétrique) des sorties auxiliaires, 2 prises RCA-Cinch "REC OUT" permettant de brancher un enregistreur à cassette ou autre, 2 prises XLR "ST OUT" par où le mixage stéréo final sort.
La partie inférieure comporte les entrées et sorties numériques ainsi que des connexions pour pilotage externe : connecteur à 9 broches permettant de brancher la 03D à des contrôleurs Video Edit, connecteur à 8 broches Mini-DIN permettant de relier la 03D avec un ordinateur (TO HOST), 2 connecteurs BNC permettant de recevoir ou de transmettre le signal Wordclock du ou au système audionumérique (synchronisation numérique), 2 connecteurs "DIGITAL STEREO OUT" pour la sorties stéréo numériques (XLR pour l'AES/EBU 24 bits et RCA pour le S/PDIF 20 bits), 2 connecteurs "DIGITAL STEREO IN" pour l'entrée stéréo numériques (XLR pour l'AES/EBU ou RCA pour le S/PDIF), 1 prise DB9 pour une souris série compatible PC, le trio MIDI en prises DIN 5 broches (IN, OUT, THRU), l'emplacement (slot) pour insérer une carte YGDAI qui donne accès aux huit entrées et sorties numériques du 03D.


Caractéristiques techniques

Autres caractéristiques techniques

Une console numérique se limite à additionner et à soustraire des valeurs numériques au moyen d'un DSP (processeur de signal numérique) à 32 bits qui opère avec une telle précision que des erreurs de calculs sont infimes. Une fois qu'un signal analogique a été converti en un signal numérique, il ne peut plus se dégrader. Ainsi, le souffle, la diaphonie et le retard de certaines fréquences ne posent plus aucun problème. D'où une plus grande transparence de l'image sonore. Le mixage stéréo final peut alors être transféré sur un enregistreur deux pistes numérique via la sortie numérique AES/EBU ou S/PDIF Coaxial de la 03D.

Dithering : réduction de la résolution

Bien que de nombreux appareils numériques fonctionnent dans la résolution de 16 bits, le traitement du signal numérique a vraiment besoin d'une résolution nettement supérieure afin d'éviter une dégradation audible du signal. La console Yamaha 03D fonctionne avec un processeur 32 bits pour les traitements des signaux internes, donnant une plage de dynamique interne de 192dB. C'est suffisant pour s'assurer un traitement interne sans ajouter de bruits et dégrader les signaux internes suite aux opérations de mixage. Les traitements numériques complexes et critiques comme l'égalisation exige une précision plus grande que 32 bits. Ainsi la 03D a été conçu pour effectuer l'ensemble de ses calculs d'égalisation en 44 bits. La sortie numérique s'effectue dans une résolution bien inférieure. La sortie AES/EBU peut potentiellement s'effectuer en 24 bits. Et la sortie S/PDIF (Coaxial) transmet des données audio numériques avec des mots d'une longueur de 20 bits maximum. Toutefois, la résolution typique d'enregistrement numérique est en 16 ou parfois 20 bits, dans la pratique jusqu'à la moitié de la résolution interne de la 03D devra être enlevée ! Le nombre de bits doit être réduit sinon le récepteur ne peut traiter les données. Le niveau de crête maximal à 0 dBFS est cohérent à travers tous les formats d'enregistrement numérique, et c'est donc l'information de bas niveau qui est affectée par la réduction de la résolution. Le fait de simplement supprimer les bits de faible importance — procédé appelé troncature — entraînerait une distorsion très désagréable et granuleuse lorsque le signal est très faible. Mais cela est évité par un processus appelé "Dithering", qui linéarise et optimise le processus de réduction de la résolution. Le Dither ajoute un bruit de fond perceptible aux signaux numériques de faibles amplitudes. Le recours ou non à la fonction Dither est une question de goût et dépend du matériel audio. La fonction Dither peut être activée et coupée individuellement pour les sorties DIGITAL STEREO OUT et YGDAI. On peut régler le paramètre WORD LENGTH de sorte à correspondre à la résolution (bits) de l'appareil récepteur. Si on branche un enregistreur DAT à 20 bits à la borne DIGITAL STEREO OUT, il faut régler WORD LENGTH sur 20 et activer le Dither pour ST OUT DIGITAL. Si on branche un enregistreur CDR à la borne DIGITAL STEREO OUT, il faut régler WORD LENGTH sur 16 et activer le Dither pour ST OUT DIGITAL.

Wordclock : synchronisation numérique

Lorsque plusieurs appareils numériques sont assemblés pour former un système, ils doivent être synchronisés avec la même source Wordclock. Il ne s'agit pas ici de la synchronisation MIDI ou SMPTE mais de la synchronisation de tous les circuits de traitement audio numérique. Un appareil fait alors office de source de synchronisation et pilote les appareils qui lui sont asservis. La fréquence Wordclock correspond toujours à la fréquence d'échantillonnage sélectionnée.
Si vous vous servez de la source interne de la 03D, vous avez le choix entre 44,1 kHz et 48 kHz (les fréquences d'échantillonnage les plus fréquemment utilisées). Dans ce cas, la 03D fait office de Wordclock Master (source de synchronisation) pour les autres appareils numériques. Les autres appareils numériques peuvent être branchés sur la borne WORD CLOCK OUT de la 03D, s'ils disposent d'une BNC WORDCLOCK IN. Si vous vous servez d'une source externe, la 03D peut être synchronisée avec des fréquences allant de 30 kHz à 50 kHz. Le signal Wordclock peut être reçu via une des connexions suivantes: DIGITAL STEREO IN, BNC WORD CLOCK IN, deux entrées YGDAI. La fonction de synchronisation numérique ne fonctionne que lorsque la chaîne de signal Wordclock est correctement établie (et terminée).

Les cartes YGDAI (Yamaha General Digital Audio Interface)

Le système YGDAI (Yamaha General Digital Audio Interface) et les cartes YGDAI disponibles en option permettent l'entrée et la sortie numérique en formats fréquemment utilisés : Alesis ADAT, Tascam T-DIF, AES/EBU (AES3), Yamaha Y2. La carte YGDAI permet d'envoyer les signaux des bus, des envois AUX ainsi que des canaux d'entrée 1 à 16 vers des appareils numériques externes. L'échange de données avec des multipistes et DAW est donc possible au niveau numérique. Ma carte CD8-AT convertit les données numériques en format ADAT.

Sur le marché, il y a pléthore d'interfaces ADAT®. Il y en a qui se montent sur le bus PCI comme la E-Mu 1212m, et d'autres qui font office de carte son branchée sur l'ordinateur par l'USB ou plus généralement en FireWire (pour le débit). La carte son RME Fireface UC se branche en USB. La M-Audio Profire Lightbridge se connecte via FireWire. Quant à la MOTU 828 Mk3, elle dispose des deux connexions. Il y a aussi des interfaces ADAT avec préamplis audio comme l'économique Behringer ADA8000 ou la Presonus Digimax FS de qualité professionnelle. Pour ma part, j'ai choisi l'interface ADAT Frontier TANGO 24 qui a 8 entrées et 8 sorties analogiques symétriques sur jack TRS. Son format est le rack 1U et son alimentation est externe.

Les cartes YGDAI :

Les cartes d'extension YGDAI pour les consoles 02R, 03D et 02RV2 ne sont pas compatibles avec la série MY (Mini-YGDAI) conçues pour tables de mixage numériques et des moteurs de mixage tels que la 01V, 01V96, 01V96V2, 02R96, DM1000, DM2000 et AW4416, par exemple. Cette série d'interfaces additionnelles pour 02R, 03D et 02RV2 était aussi appelée CD8Y. Elles ne sont plus fabriquées.



Voir le Manuel utilisateur de la 03D (Manuel utilisateur en langue française) pdf (2,5 Mo) EN

Voir le Owner's Manual de la 03D (Manuel utilisateur en langue anglaise) pdf (2,1 Mo) EN

Voir la procédure de tests et reset de la 03D.


MacTalkCette table commercialisée en 1997 commence à dater. Ses composants déjà anciens vieillissent mal… Les convertisseurs AKM de la 03D finissent par claquer parce qu'ils sont soumis à des contraintes thermiques élevées, leur faiblesse. Pour changer un convertisseur A/N (ADC) dans la table Yamaha 03D, suivez le lien ci-dessous :

sheckmark En savoir plus sur le changement des convertisseurs AK5390-VP de la 03D…


Présenté par Jenfi Home.
Copyright © 2001-2017 Jean-Philippe Mamosa.
Toutes les photographies, sons, programmes, marques déposées et les logos sont propriétés de leurs détenteurs respectifs.
Page modifiée il y a plus de 1 an, un samedi à 09h37mn.