Jenfi Home-Studio

 

PRODIPE Pro8

Bi-Amp Monitoring

PRODIPE Pro8

Ayant reçu des commentaires sur mes mixages comme quoi ils n'étaient pas bien équilibrés — surtout trop de basses — j'ai fini par acheter des enceintes acoustiques, et ce pour la première fois de ma vie. En ce printemps 2006, la marque Prodipe alimente les forums et les discussions sur les enceintes de proximité appelées « moniteur ». Les moniteurs Pro5 et les Pro8 se sont fait remarquer. Et pour cause, non seulement ils ressemblent étrangement aux KRK RP5 et RP8 de la série Rokit (sauf le plastron particulier des HP Rokit…), mais ils en reprennent les dimensions quasi-identiques de l'ébénisterie et aussi toutes les qualités sur le papier. Le baffle des Pro8 ressemble étrangement aux KRK V8 Series 2. Les dimensions des transducteurs secondaires sont identiques et d'apparence très semblables (sauf le haut du boomer “encastré” sous le tweeter…), et l'évent laminaire frontal corrobore l'hypothèse d'un clônage… L'évent laminaire n'est pas une exclusivité KRK ou Prodipe, on le retrouve aussi sur les Focal Solo6 Be et les Samson Rubicon 6A. Les caractéristiques électro-acoustiques semblent analogues, et la face arrière des Prodipe est en tous points identique à celles des Rokit KRK (sauf la sérigraphie du nom de marque et modèle…). L'entrée de la source peut être symétrique (XLR ou jack TRS) ou asymétrique sur RCA. Le manuel des Pro8 ne dit pas si on peut utiliser l'entrée jack en mode TS dans le cas d'une liaison asymétrique ou repiquer la modulation sur un autre connecteur pour alimenter un autre moniteur ou amplificateur. Le potard de volume est cranté, ce qui facilite un réglage « à l'identique » sur les deux moniteurs. Un sélecteur autorise une petite correction des aiguës autour de 2 kHz. Cette correction va de -2 dB à +1 dB par pas de 1, et permet ainsi une adaptation à l'acoustique de la pièce. L'interrupteur "Marche/Arrêt" ainsi que le voyant associé — une belle LED bleue — se trouvent malheureusement sur la face arrière; pô pratique … La rigidité de la membrane du transducteur grave-médium en tissus d'aramide (Kevlar® ?), allié à une suspension demi-torique en caoutchouc, agit comme un piston et donne des basses percutantes (après rodage…). La directivité du tweeter à dôme en textile imprégné est large, tant dans le plan horizontal que vertical. La localisation des instruments dans l'image stéréo est précise.

Je trouve les moniteurs Prodipe Pro8 équilibrés avec des aiguës qui ne donnent pas l'impression d'avoir les oreilles vrillées (acouphène) en fin de séance de composition ou fin de session d'enregistrement ou de mixage. Le “Sweet Spot” est très étendu, ce qui autorise une écoute à plusieurs sans pour autant être tous joue contre joue. Et la spatialisalisation des instruments n'est pas floue même si on ne se trouve pas à la pointe du triangle équilatéral. En fermant les yeux on est parfaitement capable de localiser des sources sonores. Les basses acoustiques, électriques ou synthétiques sont pêchues sans être incompréhensibles. Les graves ne “mordent” pas sur le bas médium; la qualité de l'amplification doit y être pour quelque chose (les Pro-8 sont bi-amplifiés). Les voix, les guitares, les instruments acoustiques en général sont bien présents sans pour autant avoir l'impression d'une coloration flatteuse dans le haut médium. Les nappes de cordes ou synthétiques sont spacieuses. Les Brass cuivrent… Les cymbales et charleys sont ciselées et cristallines. Elles crépitent, mais ne percent pas les tympans… Que du plaisir donc !


Caractéristiques techniques

Date de commercialisation2005
Nombre de voies2
Dimensions H x L x P (cm)381 x 265 x 304
Poids13 kg (par enceinte)
Charge acoustiquebass reflex
évent frontal
Finition ébénisterienoire satiné
arrêtes arrondies
Réponse en fréquence45 Hz - 22 kHz
Transducteur aiguës (tweeter)1" (25 mm), Dôme en soie, néodyne et ferro-fluide
Transducteur graves (boomer)8" (203 mm), Cône en aramide, suspension en caoutchouc
Blindage magnétiqueOUI
Type de moniteurActifs
Amplificateur / Puissance90 Watts, bi-amplifié (20 et 70 W)
Rapport signal/bruit (aiguës / graves)86 dB / 97 dB
Taux de distorsion harmonique (THD) (aiguës / graves)0,09% / 0,01%
Impédance d'entrée10 KΩ symétrique et asymétrique
Réglage du volumeOUI: -30 à +6 dB
potard cranté en face arrière
Fréquence de transition (crossover)2,4 kHz
Pente du filtre24 dB/Oct
Filtre subsonique35 Hz
Réglage du filtre aiguësOUI: -2, -1, 0, +1 dB
par sélecteur
Réglage du filtre graveNON
Connexions symétriquesXLR ou jack 6,35 (TRS)
Connexions asymétriquesRCA ou jack 6,35 (TS)
Connexions numériquesNON
Voyant de mise sous tensionOUI, en face arrière !
Voyant indicateur de crête (clip)NON
TélécommandeNON
Interrupteur d'alimentationOUI, en face arrière !
Alimentation100-120V / 220-240V
cordons secteur fournis
1,80 m IEC (2P+T)
Fusible5 x 20
110V : 2A / 220V : 1A

Caractéristiques techniques et musicalité d'une paire d'enceintes

Depuis plus d'une quarantaine d'années, la restitution sonore est confrontée à un constat ahurissant : il n'existe aucune corrélation entre les mesures et l'écoute pour les systèmes situés au-dessus d'un seuil minimal de qualité. Le taux de corrélation entre appréciation subjective et note technique est inférieur à 0,3, ce qui traduit mathématiquement une indépendance à peu près complète entre mesures et musicalité… On peut reprendre les corrélations avec d'autres variables, comme le bruit ou la bande passante, mais les résultats sont toujours du même ordre, ou plutôt du même désordre !

A partir de 1985 environ, un fait semblait donc acquis : rechercher une quelconque corrélation entre la mesure et l'écoute était illusoire. Bien que certains ne fussent point opposés à prendre en considération une corrélation étroite prix-musicalité, même si c'était alors la corrélation prix-mesures qui clochait !

Les caractéristiques techniques sont une chose, et l'appréciation auditive une autre. En plus, le placement des enceintes et le local d'écoute viennent influencer notre perception de l'équilibre — ou du déséquilibre — et de la musicalité (la couleur) de l'ensemble. A partir d'une certaine gamme de moniteurs — et de prix — il ne faut plus trop tenir compte des chiffres annoncés, affichés ou “graphiqués”. C'est notre oreille qui fera la différence…

A l'usage…

crayon D'après la notice Prodipe, on peut poser les enceintes verticalement (tweeter vers haut) ou horizontalement (tweeter vers l'extérieur).

/!\ La notice Prodipe en français (Pro5, Pro8, Pro10s), succincte, ne précise pas la façon de faire le rodage et sa durée. J'ai téléphoné à IPE Music : ils n'ont pas la réponse. Je l'ai donc fait comme j'ai déjà procédé… Et il aura fallut une trentaine d'heure !

/!\ L'amplificateur des Pro8 dégage beaucoup de calories. La température de ma pièce (15 m²) a grimpé de plus de deux degrés en quatre heures !

MacTalk La basse de Stuart Hamm est maintenant limpide et clairement audible. Avant elle était noyée dans le bas médium et des graves sans nuances ni subtilités…

Voir le Manuel utilisateur des moniteurs Prodipe Pro5 Pro8 Pro10s pdf (256 Ko) FR


Présenté par Jenfi Home.
Copyright © 2001-2017 Jean-Philippe Mamosa.
Toutes les photographies, sons, programmes, marques déposées et les logos sont propriétés de leurs détenteurs respectifs.
Page modifiée il y a plus de 4 ans, un mercredi à 22h03mn.