Jenfi Home-Studio

 

BEHRINGER DEQ2496

Ultracurve Pro

BEHRINGER DEQ2496

Le processeur de dynamique Ultracurve Pro DEQ2496 contient une pléthore de traitements de la dynamique — et plus particulièrement spectral — sur deux canaux (DUAL MONO) ou bien d'un signal stéréo (STEREO LINK) avant de l'envoyer dans l'amplification. Le DEQ2496 possède plusieurs équaliseurs : égaliseurs graphiques (2 x 31 bandes ISO), paramétriques et dynamique (10 bandes par canal); un analyseur de spectre (61 bandes, 1/60e d'octave) en temps réel avec fonction de correction automatique (Auto-EQ), un filtre anti-larsen, un compresseur ou expanseur et un limiteur. Le DEQ2496 est avant tout un égaliseur du système d'écoute : outre les corrections habituelles avec l'égaliseur graphique (GEQ), on peut également utiliser les filtres paramétriques (PEQ) pour supprimer efficacement les résonances engendrées par l'acoustique de la pièce. On peut également utiliser le DEQ2496 comme convertisseur A/N et N/A. L'interface numérique AES/EBU sur XLR permet également le transfert de signaux AES/EBU ou S/PDIF. L'entrée et sortie AES/EBU permet d'effectuer des corrections sans sortir du domaine numérique. Le DEQ2496 dispose de 64 emplacements mémoire pour l'utilisateur. Le menu MEMORY permet soit de sauvegarder et de charger des réglages et personnalisations complets, soit de charger et de sauvegarder individuellement les modules d'un preset. Dans un preset, les modules actifs sont accompagnés d'une lettre permettant de les identifier (G = GEQ, P = PEQ, D = DEQ, W = WIDTH, Y = DYN). Si les réglages I/O sauvegardés sont différents des réglages I/O actuels, un I (pour I/O) apparaît à côté des modules. Le preset 0 (INITIAL DATA) propose un réglage neutre. Il ne peut pas être effacé (affiché "READONLY"). Le preset sauvegardé peut être nommé sur 16 caractères.

La connectique du panneau arrière est très complète : entrées et sorties analogiques sur XLR, une entrée XLR pour un micro de mesure, une sortie auxiliaire stéréo sur jack (TRS), entrées et sorties numériques sur XLR et TOSlink, une entrée BNC de synchronisation, et le trio MIDI. L'entrée de synchronisation est prévue pour un signal WordClock pour une bonne synchronisation afin d'avoir des écarts temporels réduit dans une configuration « Tout numérique ». Lorsque plusieurs appareils d'un système d'enregistrement entièrement numérique sont reliés à une console numérique, par exemple, toutes les machines numériques du système doivent être synchronisées par un unique signal d'horloge: le Wordclock (ou word-clock). C'est pourquoi le DEQ2496 possède une entrée Wordclock pouvant être alimentée par un signal Wordclock d'un appareil externe. La laison Word clock s'effectue via un câble coaxial 75 ohms et des connecteurs BNC. La synchronisation numérique s'effectue via Wordclock ou l'entrée audionumérique.

L'égaliseur graphique du DEQ2496 est très simple d'emploi, comme sur un appareil disposant de véritables potentiomètres rectilignes. Après il faut l'oreille et l'expérience pour bien régler un équaliseur graphique… Le mode GEQ dispose de 31 bandes réparties sur l'ensemble du spectre sonore de 20 Hz à 20 kHz. Le niveau du gain sur chaque bande s'étend de -15 à +15 dB. Le DEQ2496 dispose d'une section égaliseur paramétriques nommé PEQ. Chaque côté stéréo possède dix filtres. L'Ultracurve possède une fonction anti-larsen Feedback Destroyer qui n'est autre que la partie égaliseur paramétriques PEQ. Le menu FBD dispose cependant de quelques fonctions supplémentaires. Le filtrage anti-larsen agit sur des bandes de fréquences très étroites de 1/60e d'octave pour localiser une fréquence d'accrochage en mode AUTO (automatique) ou mode SNGL (Single Shot). Mais, à l'inverse du filtre AUTO, le filtre SNGL se fixe sur la fréquence d'accrochage et se verrouille à cet endroit (LOCK FBD). Le réglage s'effectue sur 10 filtres paramétriques au maximum. Ces filtres sont du type Notch. En sonorisation de spectacle ou concert, le mode LEARN MODE génère de courtes impulsions et augmente l'amplification générale pour provoquer des larsens. Ces derniers se retrouvent à l'entrée du DEQ2496 où ils sont identifiés et neutralisés. Cette fonction est particulièrement utile avant un concert pour le réglage automatique des filtres en mode SNGL. Certains utilisateurs (sonorisateurs) utilisent cette fonction pour supprimer les fréquences de résonance d'un local d'écoute comme un home-studio. La fonction WIDTH traite l'image stéréo. C'est un élargisseur d'image stéréo qui ne fonctionne qu'en mode STEREO LINK et ne peut donc pas être activée en mode DUAL MONO. Un signal utilisant toute la largeur de l'image stéréo sonne de façon plus intéressante qu'un signal complètement centré. Cette fonction est totalement inutile pour réaliser un mix à moins de l'utiliser en insertion. Elle peut être activée pour simplement écouter de la musique autrement.

Pour pouvoir utiliser la fonction automatique AEQ (Auto Equalisation), ne pas oublier de brancher un micro de mesure sur l'entrée RTA/MIC. L'entrée XLR RTA/MIC IN est prévue pour brancher un micro de mesure. Le signal de cet entrée peut être utilisé pour l'analyseur de spectre en temps réel ou pour l'afficheur de niveau SPL. Cette entrée possède une alimentation fantôme débrayable +15 V. On peut régler sa sensibilité pour un signal micro ou ligne. Lorsque l'entrée RTA/MIC est réglée sur LINE, le niveau d'entrée maximal peut être réglé pour 0 dBFS (Full Scale), de -14 à +22 dBu. Lorsque l'entrée RTA/MIC est réglée sur MIC, la sensibilité de l'entrée en fonction du micro utilisé peut être réglée de -42 à -6 dBV/Pa. Si on utilise un micro électrostatique, il faut activer l'alimentation fantôme (RTA/MIC INPUT = MIC-LEVEL +15 V). Le paramètre RTA/MIC MIC-LEVEL permet de régler la sensibilité du micro câblé. Behringer préconise la valeur -37 dbV/Pa pour l'utilisation de son micro ECM8000. J'utilise un micro t.bone MM1 qui donne de bonne mesure avec cette valeur. Les réglages "RTA/MIC" sont sur la première page UTILITY.

Le DEQ2496 possède un analyseur de spectre en temps réel (RTA "Real Time analyser") qui découpe la bande passante en 61 bandes de fréquences sous forme de représentation graphique. Le menu de l'analyseur RTA propose une fonction de correction automatique AUTO EQ (AEQ). On détermine manuellement la courbe cible en fonction de laquelle la correction automatique doit être appliquée sur le signal sortant. Pour pouvoir utiliser la fonction automatique AEQ, il faut brancher un micro de mesure sur l'entrée RTA/MIC IN située à l'arrière de l'Ultracurve. Cette entrée XLR symétrique avec alimentation fantôme +15 V débrayable sert à connecter un micro de mesure (Behringer ECM8000, Superlux ECM999, T.Bone MM-1; ou plus cher…), qui permet d’optimiser la configuration des enceintes actives avec les caractéristiques acoustiques de la pièce à l’aide de la fonction AUTO-EQ (AEQ). Cette fonction adapte automatiquement la réponse du système en générant du bruit rose et en réglant l’égaliseur graphique pour que la valeur corresponde à la réponse sélectionnée. On peut alors diffuser du bruit rose dans la pièce. Le paramètre NOISE GAIN détermine le niveau du générateur de bruit qui s'étend de -60 à 0 dB. Lorsque le générateur de bruit rose PINK NOISE est actif, les modules DEQ et DYN sont mis hors fonction à l'exception du LIMITER. Le paramètre AUTO EQ (molette inférieure) définit la vitesse de mesure de l'égaliseur à partir de laquelle les réglages d'égalisation sont calculés. On peut choisir entre FAST, MID et SLOW. La touche A (RATE) règle la vitesse d'affichage (FAST, MID, SLOW et AVRG). Si vous avez choisi FAST, MID ou SLOW, l'analyseur travaille avec des détecteurs de crêtes. En mode AVRG, le graphique ne présente que la valeur moyenne du niveau de chaque bande de fréquences. C'est pourquoi la méthode de travail de l'analyseur est plus lente. On peut exclure certaines bandes de fréquences du mode AEQ. Elle ne seront pas prises en compte lors de la phase de correction automatique. Il est souvent judicieux d'exclure les graves sous 100 Hz et les aigus au dessus de 18 kHz du processus AUTO EQ parce que des imprécisions dans le calcul de la bande passantes peuvent apparaître sur ces fréquences et conduire à un résultat insatisfaisant. Il faut appuyer sur la touche A (START AUTO EQ) pour lancer le processus de mesure et le calcul de la fonction automatique AEQ. Grâce à l'afficheur, on constate que les bruits résiduels sont mesurés avant le signal. Ensuite, l'Ultracurve corrige les valeurs d'égalisation. On interrompt l'analyse sur STOP AUTO EQ. En effet, la fonction AUTO EQ ne se termine jamais automatiquement. Une fois la correction automatique réalisée par la fonction AEQ, il est préférable d'affiner manuellement la correction. Les extrémités du spectre sonore sont difficiles à reproduire. Il est illusoire de vouloir entendre correctement du 50 Hz avec des enceintes quand bien même ce sont des 8 pouces, même si l'analyseur de spectre RTA affiche des fréquences inférieures à 80–100 Hz sur l'afficheur; idem pour ce qui est au dessus de 20 kHz…

Behringer DEQ2496 mode AEQ

J'utilise ce processeur exclusivement pour la partie équaliseur graphique afin de corriger l'acoustique de ma pièce à musique. La sortie numérique AES/EBU de la table YAMAHA 03D est branchée sur l'entrée AES/EBU du DEQ2496. Ses sorties audio analogique sont branchées sur mes moniteurs actifs PRODIPE PRO 8.


Caractéristiques techniques

Date de commercialisationJuin 2003
Présentationrack 1U
AlimentationInterne, interrupteur face avant
Fréquence d'échantillonnage44.1, 48, 88.2, 96 kHz
Résolution24 bits
Nombre d'algorithmes6
Types d'algorithmeEgaliseur graphique (GEQ),
Egaliseur paramétrique (PEQ),
Egaliseur dynamique (DEQ),
Feedback Destroyer (FBD) ,
Expanseur ou Compresseur,
Limiteur (DYN),
Image stéréo (WIDTH),
Analyseur en temps réel (RTA & AEQ)
Patches (presets/programmables)1 / 63
AfficheurLCD graphique 320 x 80,
2 bargraph 8 LED,
11 LED témoins
Nombre de potentiomètres0 (zéro)
Nombre d'alpha-dial3 (Push / Turn)
dont 1 (Jog Wheel)
Nombre de boutons poussoir/interrupteur16
Entrées analogique2 XLR plaqués or
1 XLR (RTA/MIC IN)
avec alim fantôme 15V
Sorties analogique2 XLR plaqués or
2 Jacks 6,35 TRS (AUX OUT)
Entrées numériqueXLR (AES3 ou S/PDIF),
TOSlink (S/PDIF)
BNC (WordClock)
Sorties numériqueXLR (AES3 ou S/PDIF),
TOSlink (S/PDIF)
MIDIIN, OUT, THRU
Stockage externeSysEx
OptionsMicro de mesure
Behringer ECM8000
Compatibilité MIDISysEx DEQ2496


Autres caractéristiques techniques

Réseau Word Clock :

Si l'Ultracurve est placé dans une chaîne (daisy-chain) comportant plusieurs appareils nécessitant le wordclock, la connexion sera réalisée avec un connecteur BNC en T, et l'autre branche du connecteur en T servira à connecter l'appareil suivant dans la chaîne avec un câble coaxial équipé de connecteurs BNC. La dernière unité dans la chaîne doit avoir une résistance de charge de 75 ohms (terminateur).

▶ Les connecteurs BNC sont identiques à ceux utilisées sur les réseaux informatique dit 10Base-2 (Ethernet Thin-Wire). Le câble coaxial, pour le Wordclock, est du type RG59 et son impédance fait 75 ohms (comme pour la vidéo), alors que le câble RG58 destiné au réseau informatique fait 50 ohms. Dans les deux domaines, ne pas oublier le “bouchon” terminateur (bouchon de charge) ayant la résistance appropriée…

▶ L'entrée wordclock du DEQ2496 ne peut être activée que lorsque ce sont les entrées analogiques qui sont utilisées.

sheckmark Le DEQ2496 est doté d'une bonne connectique numérique : entrées et sorties AES/EBU et S/PDIF optique. La connexion numérique sur XLR peut délivrer ou recevoir un signal AES3 ou S/PDIF. Dans le cas de la norme numérique grand public S/PDIF, la liaison sera réalisée à l'aide d'un câble d'adaptation XLR vers ou depuis une RCA (cinch). Une entrée et une sortie numérique à la norme numérique grand public sur connecteurs optiques TOSlink sont également disponibles.

sheckmark L'Ultracurve Pro DEQ2496 est construit avec des convertisseurs AKM® (Asahi Kasei Microdevices).

crayon Dans le menu UTILITY, il y a le paramètre CHANNEL MODE qui permet de choisir entre les modes DUAL MONO et STEREO LINK. En mode DUAL MONO, les réglages des côtés gauche et droit sont totalement indépendants. Si je passe en mode STEREO LINK, les réglages de l'un des côtés sont copiés sur l'autre. Je peux choisir si le côté gauche doit être copié sur le côté droit ou inversement ("COPY LEFT -> BOTH" ou "COPY RIGHT -> BOTH"). Ensuite, toutes les modifications de paramètres sont appliquées aux deux côtés stéréo. Enfin, pour activer les réglages de CHANNEL MODE, je dois appuyer sur la touche B "ACCEPT MODE" pour valider mon choix.

crayon L'assistant Auto-EQ peut adapter la réponse de mon système pour compenser les effets de l'acoustique de la pièce, et régler la réponse de la totalité du système découte à ma convenance. En utilisant l'assistant Auto-EQ pour diffuser du bruit rose dans la pièce, je peux améliorer le son de mon système. Les basses fréquences sont alors mieux définies, les fréquences médiums, plus précises, et les hautes fréquences, plus faciles à contrôler. Voici deux choses que vous devez savoir pour optimiser le potentiel de votre système en utilisant l'assistant Auto-EQ :

1) en positionnant les enceintes et le micro RTA de certaines façons, on peut causer des annulations de fréquences,
2) les “défauts” qui en résultent ne peuvent pas être corrigés avec l'égalisation automatique.

crayon Le logiciel d'exploitation de l'ULTRACURVE PRO DEQ2496 est mis de temps en temps à jour par Behringer afin de l'améliorer et de simplifier son utilisation. La version du système d'exploitation du DEQ2496 est affichée en haut à droite de la première page du menu UTILITY. La version de mon DEQ est la 2.5.

/!\ Il est souvent judicieux d'exclure les graves sous 100 Hz du processus AUTO EQ parce que des imprécisions dans le calcul de la bande passantes peuvent apparaître sur ces fréquences et conduire à un résultat non satisfaisant.

/!\ L'assistant Auto-EQ ne peut pas tout résoudre. Si on a une fréquence à +12 dB et une adjacente à -12 dB — surtout dans les graves —, il faut s'abstenir de faire la correction à l'égaliseur, et il faut trouver une solution acoustique en traitant le local. Si vous avez le temps, Behringer recommande de réaliser plusieurs relevés avec un micro de mesure dans différentes positions pour avoir une idée précise et fiable de l'acoustique du lieu.

/!\ La fonction de mesure automatique AEQ vous aidera à obtenir rapidement un réglage de base satisfaisant. Mais cette fonction n'a rien de magique, il faudra modifier et corriger manuellement la courbe GEQ proposée.

/!\ Si une coupure d'alimentation survient, les entrées et sorties analogiques sont shuntées par des relais. Ces relais bypass sont bien évidemment inopérants pour l'entrée et/ou la sortie numérique.


Voir le Manuel utilisateur du DEQ2496 pdf (2,6 Mo) FR

Voir la procédure de tests et reset du DEQ2496.

sheckmark Voir la page sur les connexions numériques (S/PDIF, AES/EBU (AES3), ADAT, Word Clock, jitter, etc.).

Ouvrir une fenêtre d'info sur les différences entre le format S/PDIF et l'AES/EBU.

En savoir plus sur le format S/PDIF et AES/EBUEN

Modification et amélioration du DEQ2496 EN
(kit alim, kit horloge, changement des capas et Ampli-Op, etc.).

Le bande passante parfaite…

La quête du Graal en home-studio est sans conteste la bande passante la plus droite possible dans la régie ("control room") du local studio. Pour effectuer un mixage équilibré, il est préférable de disposer d'une écoute linéaire. Mais généralement, les moniteurs ou enceintes de proximité et l'acoustique du local font que des fréquences sont accentuées ou atténuées. C'est étrange car les caractéristiques des enceintes semblent être presque parfaite ! Sur le papier, nous avons des courbes de réponse pratiquement droite, avec seulement les extrémités un peu chaotiques, mais sans plus. Alors pourquoi cette différence ? Un traitement acoustique minimum s'impose afin d'éliminer de minimiser : les fréquences de résonances par absorption (bass-trap), les réverbérations par diffusion (diffuseurs de Schroeder, etc.), réduction des ondes stationnaires et autres écho flottant (“flutter”). Le placement des enceintes et la position du point d'écoute (“sweet spot”) auront une incidence certaine sur le résultat. Mais le coût du traitement acoustique peut s'avérer élevé, donc généralement un home–studiste s'arrête au placement de ses écoutes, au moins posées sur des patins en mousse acoustique. Ce dispositif peut être complété par un équaliseur graphique afin de corriger l'acoustique du local. Mais aucun égaliseur ne pourra améliorer le son confus provoqué par les réflexions sur des parois trop proche des enceintes acoustiques : mur, baie vitrée, meuble, encoignure, etc. En revanche, on peut supprimer en grande partie ces réflexions en déplaçant les enceintes.

sheckmark Voir la page sur la correction de l'acoustique du home-studio.


Présenté par Jenfi Home.
Copyright © 2001-2017 Jean-Philippe Mamosa.
Toutes les photographies, sons, programmes, marques déposées et les logos sont propriétés de leurs détenteurs respectifs.
Page modifiée il y a plus de 1 an, un lundi à 22h23mn.